Louis et Zélie Martin

A l’occasion de la canonisation de Louis et Zélie Martin, un extrait d’une intervention de Mgr Robert Le Gall – Toulouse

 » La sainteté est à la portée des familles ; elle en est même la source et le foyer, ce qui ne veut pas dire dans la facilité. Zélie est décédée trop tôt et Louis a fini avec une sorte d’Alzheimer.

Je lisais dans un journal hier qu’il n’est pas facile de trouver et de garder en famille des moments de convivialité ou d’échanges véritables. Chacun est rivé à son écran. Comment favoriser la communion dans la vérité de l’écoute mutuelle ? La famille est aussi le lieu du pardon vrai dans la patience.

Communiquer la vérité, annoncer la foi, proposer des raisons de vivre et de grandir ensemble, telle, est la mission de la famille. Apprendre à connaître Dieu et à l’invoquer, c’est le rôle des parents, qui sont les premiers catéchistes. Cela se fait de façon très simple, par des habitudes à trouver. Il faut commencer très tôt dans le respect, la confiance et la simplicité.

Il faut, en famille, apprendre à donner un espace à Dieu à la maison (croix, icônes, bougies, oratoire), un espace dans les cœurs. Katèchéo en grec, d’où vient le mot de «catéchèse », signifie « faire retentir aux oreilles », « enseigner ». Il convient de donner à la Parole un espace en soi, avant de disposer les autres à s’ouvrir à elle. Initier aux actes de service, d’oubli de soi comme source de la vraie joie.

Pour découvrir davantage Zélie et Louis Martin

 

Nos prochains rendez vous

cropped-maj09.jpg