Plus vite, plus loin, mais jusqu’où ?

 » L’accélération continuelle des changements de l’humanité et de la planète s’associe aujourd’hui à l’intensification des rythmes de vie et de travail, dans ce que certains appellent “rapidación”. Bien que le changement fasse partie de la dynamique des systèmes complexes, la rapidité que les actions humaines lui imposent aujourd’hui contraste avec la lenteur naturelle de l’évolution biologique.

« À cela, s’ajoute le fait que les objectifs de ce changement rapide et constant ne sont pas nécessairement orientés vers le bien commun, ni vers le développement humain, durable et intégral. Le changement est quelque chose de désirable, mais il devient préoccupant quand il en vient à détériorer le monde et la qualité de vie d’une grande partie de l’humanité. »     Laudato Si’ – 18 – Ce qui se passe dans notre maison commune

12747473_1510341195940533_1015877983140898190_o

Et pour s’ouvrir à « l’éternité au cœur du temps », pourquoi pas un petit tour dans le jardin potager ?

Le potager de mon Grand Père 

Nos prochains rendez vous

deux

 

banniere f22