Action de grâces ?

2017-10-01 07.32.06

Lundi 9/10/2017 :

Un extrait de la conclusion donnée lors d’un séminaire à Moncton (Nouveau Brunswick) sur  » la réalité spirituelle de la personne dans sa croissance humaine intégrale » (BG)

Lundi congé peut être pour vous en particulier en ce deuxième lundi d’Octobre … Action de grâces  au Canada…  Thanksgiving …
Ou tout simplement une nouvelle semaine qui s’ouvre ….

Action de grâces… Et si réapprendre à dire MERCI faisait partie de notre croissance humaine intégrale ?

Un préalable : se reconnaître vulnérable

 » L’un des signes les plus universels de la vulnérabilité de l’être humain, c’est sa soif inextinguible d’absolu. Elle se manifeste par notre désir de creuser le sens de notre propre existence, et de nous dépasser. La vulnérabilité ouvre à la transcendance.

Le refus de toute frustration nous coupe du réel. Dans sa quête éperdue d’invulnérabilité, d’omniscience et d’immortalité, la culture de la toute-puissance, obscurantiste, récusera toute idée de limite. Jusqu’à rêver d’une fusion homme-machine déshumanisante fondée sur un néo-eugénisme totalitaire.

La loi du plus fort relève toujours d’une grande-illusion : l’histoire fourmille des cycles de violence et de désenchantement qu’elle induit. Seule la culture de la vulnérabilité est réaliste, paisible et non-violente. Elle se construit dans la confiance, l’altruisme et la gratuité. Elle suppose trois primautés : celle de l’être sur l’avoir, celle de la relation sur l’activité et celle de la tendresse sur l’autonomie.

De telles primautés sont trois clés du bonheur. Faudrait-il attendre l’approche la mort pour manifester leur évidence ? C’est paradoxalement dans sa plus grande faiblesse, quand il est dépouillé de ses forces, entièrement dépendant d’autrui que l’être humain révèle la vraie puissance de la dignité humaine. Chacun peut en faire la découverte, le jour où il est saisi d’émerveillement devant l’humanité intacte de ceux qui sont les plus fragiles, les plus pauvres, les plus rejetés.

La conscience de la dignité humaine est le fruit d’une expérience universelle, qui invite simplement chacun à consentir à son tour à sa propre vulnérabilité.

 » Nous comprenons alors que le regard que notre société porte sur ses membres les plus vulnérables manifeste son degré d’humanité. Car la vulnérabilité nous appelle à nous relier, à ne jamais cesser d’apprendre, à demander de l’aide, à remercier, à désirer et à aimer. » *

Action de grâce !

Et en ce jour donné à vivre aujourd’hui , quelle sera mon « action de grâce » ?

BG

… en ce 9 Octobre 2017…  Merci à toi Marie Punita ! 34 ans d’action de grâce pour ta venue au monde ! Cadeau !

* d’après Tugdual Derville : le réalisme de la vulnérabilité

 

cropped-img-nos-prochains-rendez-vous.jpg