Nous sommes nés un jour, et nous ne mourrons plus jamais

Dans la lettre de Chiara Petrillo à son fils Francesco :
« Si Dieu t’enlève quelque chose, c’est pour te donner davantage » :

« Nous sommes nés un jour, et nous ne mourrons plus jamais.
Quoi que tu fasses dans la vie, ne te décourage jamais, mon enfant :
si Dieu t’enlève quelque chose, c’est pour te donner davantage.

Il est beau d’avoir des exemples de vie qui te rappellent qu’on peut atteindre le maximum de bonheur, déjà sur cette Terre, en laissant Dieu nous conduire.
L’Amour est la seule chose qui compte.
Le but de notre vie sur terre est le paradis,
et donner sa vie par amour est quelque chose de si beau.
Je m’en vais au Ciel m’occuper de Maria et de David ;
toi, tu restes avec Papa.

De là-haut, je prierai pour vous.
Francesco, le Seigneur t’a voulu depuis toujours
et Il te montrera la route à suivre si tu Lui ouvres ton cœur.
Fais-Lui confiance, cela en vaut la peine.

Chiara, ta maman. »

Chiara Corbella Petrillo (1984-2012)

dans la lettre de Chiara Petrillo à son fils Francesco d’un an « Si Dieu t’enlève quelque chose, c’est pour te donner davantage » écrite une semaine avant sa mort.

Chiara Corbella Petrillo (1984-2012) est une jeune Italienne catholique morte d’un cancer à l’âge de 28 ans en se sacrifiant pour donner la vie à son petit garçon Francesco.
Les deux premiers enfants de Chiara Petrillo, Maria et David, étaient atteints de malformations graves décelées in utero.
Maria, atteinte d’anencéphalie, est morte 30 minutes après sa naissance.
David, né sans jambes et avec de graves lésions internes, n’a vécu que quelques heures.