Nouvelle étape pour la Maison Anne & Joachim

Nouvelle mission diaconale …. La mission de la Maison Anne & Joachim évolue et connaît une étape importante, discernée par notre évêque et son conseil épiscopal . Elle s’oriente maintenant vers le soutien des initiatives concernant les personnes démunies et le lien entre ceux et celles qui œuvrent dans notre diocèse pour le service de la diaconie .

Pour la pastorale des couples et des familles, à compter de ce jour 1 septembre 2018, nous passons le relai à une nouvelle équipe conduite par Céline et Hervé Boniteau : un jeune couple, une jeune famille, une nouvelle manière d’animer , des priorités renouvelées dans l’Esprit des journées mondiales des familles de Dublin.

 

Merci à vous Helène, Anne Lise et François, Nathalie et Michel, Emmanuel, Anita, Céline et Hervé , membres de l’équipe diocésaine de la pastorale des familles jusqu’à aujourd’hui .

 

Merci aux membres de la commission diocésaine pour les couples et les familles qui regroupe tous les mouvements diocésains concernés par cette mission.

Merci à tous ceux qui nous ont fait confiance, en partageant leurs joies, les défis à relever, les souffrances à traverser, les pardons à donner, les discernements à éclairer.

Marqués par l’expérience du synode sur la famille , initié par la Pape François, puis par le synode diocésain qui nous invite à l Espérance, nous gardons ces années comme pleines de richesses, dans les rencontres avec tant de personnes différentes , dans l’écoute , les échanges , le soutien des projets. Un temps de multiples bénédictions !

Il reste beaucoup à faire, mais la Bonne Nouvelle de la famille est une réalité avec des enjeux de plus en plus fondamentaux pour notre vie ensemble .

La Maison Anne  & Joachim s’oriente donc maintenant prioritairement dans le service des personnes qui vivent la fragilité, par le soutien de ceux et celles qui œuvrent pour leur accueil et leur accompagnement .

Fraternellement et avec reconnaissance

Benoît avec Isabelle

Pour les informations sur les propositions faites aux couples et aux familles merci de consulter régulièrement le site diocésain et le site couplesetfamillesdarmor.com

 

A noter : Le site Maison Anne & Joachim conserve l’objectif d’apporter une petite contribution à la réflexion sur la croissance humaine intégrale de la personne 

Oserons nous leur offrir le meilleur ?

Les enfants nous interpellent !
Et si notre enfant nous permettait de vivre chacun et en famille le plus beau des cadeaux ?

La proposition d’une expérience à vivre en famille et qui peut changer la vie !

 

Cadeaux de Dieu a été conçu spécialement pour les familles avec un enfant de 3 à 6 ans . Accessible à tous il peut être utilisé par tous, en particulier par ceux et celles qui s’interrogent sur la proposition de la foi chrétienne en famille,  à l’école , ou dans la paroisse. Il a été réalisé par toute une équipe de l’Ouest de la France, avec tous les services de catéchèse de la province, et les DDEC, en particulier celles de Angers, qui a beaucoup œuvré, celle de Quimper et Léon, et celle de Vendée.

La Maison Anne & Joachim (St Brieuc) a eu la joie de contribuer à ce travail en apportant le regard des familles.

Une présentation, en lien avec l’enseignement catholique et le service catéchèse petite enfance, est prévue dans de nombreux endroits au cours du dernier trimestre 2016… mais vous avez bien noté le Dimanche 3 Juillet , la journée des familles , « La Joie dans l’Amour »  !  On vous dévoilera tous les trésors !

Cadeaux de Dieu

 

IMG nos prochains rendez vous

La joie dans l’amour

 .       » Amoris Laetitia … »

 » La joie de l’amour qui est vécue dans les familles est aussi la joie de l’Église. Malgré les nombreux signes de crise du mariage, « le désir de famille reste vif, spécialement chez les jeunes, et motive l’Église »

Comme réponse à cette aspiration, « l’annonce chrétienne qui concerne la famille est vraiment une bonne nouvelle ».

Le pape François poursuit ainsi son introduction  : …./…

 » Je dois dire que le parcours synodal a été d’une grande beauté et a offert beaucoup de lumière. Je remercie pour tous les apports qui m’ont aidé à contempler les problèmes des familles du monde dans toute leur ampleur. L’ensemble des interventions des Pères, que j’ai écouté avec une constante attention, m’a paru un magnifique polyèdre, constitué de nombreuses préoccupations légitimes ainsi que de questions honnêtes et sincères.

Pour cela, j’ai retenu opportun de rédiger une Exhortation Apostolique post-synodale pour recueillir les apports des deux Synodes récents sur la famille, en intégrant d’autres considérations qui pourront orienter la réflexion, le dialogue, et qui offriront à la fois encouragement, stimulation et aide aux familles dans leur engagement ainsi que dans leurs difficultés . »

…/…

Texte intégral de la lettre : AMORIS LAETITIA – Exhortation du Pape François

Synthèse  Synthèse AMORIS LAETITIA

L’Eglise est comme un phare

20160414_115912-58c61

Intervention de Mgr Moutel, Hervé Boniteau et Isabelle Gosselin

 

Alors que s’ouvre une nouvelle page pour le service des familles à la lumière d’Amoris Laetitia , la Maison Anne & Joachim veut remercier toutes celles et ceux qui ont participé à la démarche de partage et de réflexion en Cotes d’Armor , en particulier lors des 200 portes ouvertes

La lettre du Pape François sera présentée par Mgr Denis Moutel lors de la journée diocésaine pour les familles, le Dimanche 3 Juillet 2016 à Querrien !

marche 3 Juillet 2016

Nos prochains rendez vous

.

 

L’ouverture du coeur

Une « Église des pauvres en esprit et des pécheurs en recherche du pardon et pas seulement des justes et des saints, ou plutôt des justes et des saints qui se sentent pauvres et pêcheurs…

Non les idées mais l’homme; non les formules mais la gratuité de l’amour de Dieu et de son pardon »

../…
Beaucoup d’entre nous ont expérimenté l’action de l’Esprit Saint, qui est le véritable protagoniste et artisan du Synode. Pour nous tous, le mot «famille» ne résonne plus comme avant. »

Pape François – Samedi 24 Octobre

La lettre et l’esprit

Dimanche 25 Octobre – Pour suivre avec objectivité et en prenant le temps de la nuance, les conclusions du synode sur la famille :

Paroles d’évêques sur la famille de la conférence des évêques de France

France 2 : Le jour du Seigneur

KTO TV : http://www.ktotv.com/synode/famille-2015


DSC_0397

Extraits médias (mise à jour Dimanche 25)

Dimanche 25 Octobre

Suite au texte remis au Pape François en fin de synode sur la famille – Interview de Phillipe Bordeyne – Le Monde – 24/10

Quels sont les traits principaux de ce texte ?

C’est un texte héritier de Vatican II. Il a une volonté d’ouverture, mais aussi de s’inscrire dans une continuité. Il rappelle les enseignements de Paul VI, de Jean-Paul II, de Benoît XVI.

En quoi réside l’ouverture ?

Un grand renouveau de la pastorale des familles. L’instrumentum laboris [le texte de départ du synode] était très négatif. Dans le nouveau texte on regarde ce qui, dans la société et dans les familles, est encourageant.

J’y trouve aussi énormément d’ouvertures théologiques. Des portes sont ouvertes un peu partout au long du texte. Il appelle la créativité des théologiens, des communautés chrétiennes, des pasteurs. On voit se déployer un texte à la fois unifié et divers. Il admet de la diversité en son sein.

La prise en compte de cette diversité interne à l’Eglise n’est-elle pas une des nouveautés de ce synode ?

Absolument. Et c’est le fruit d’une méthode. C’est un texte qui est divers car il y a des cultures diverses. Dans l’intégration des amendements, on a essayé de suivre une ligne fondamentale : tenir celle que manifestement le pape souhaite, et en même temps prendre en compte l’étendue de la diversité pour ne pas heurter. Ouvrir et faire en sorte que tout le monde s’y retrouve. C’est une voie médiane.

C’est cette ligne médiane qui a été retenue pour les divorcés remariés ?

Oui. Certains attendaient plus, d’autres moins. Par exemple un amendement demandait que l’on dise clairement qu’un chemin de conversion pouvait aboutir à l’eucharistie [le sacrement de la communion]. On a fait le choix de ne pas le retenir.

Les changements dans l’église se font dans le respect de ce qui vient avant. Il y a une référence très nette à l’enseignement de Jean-Paul II. Il ne faut pas oublier que c’est lui qui, en 1980, dans son exhortation apostolique Familiaris consortio, fait un changement considérable en disant que les divorcés remariés sont membres à part entière de l’Eglise. Et c’est sur cela, qui a été une nouveauté, que l’on s’appuie aujourd’hui. Mais on va plus loin dans l’intégration. On s’appuie aussi sur les critères qu’il avait énoncés pour que les prêtres puissent exercer leur « discernement » en fonction des situations concrètes : ceux qui se sont « efforcés de sauver le premier mariage », « ont été abandonnés injustement », ceux qui « se sont remariés en vue de l’éducation des enfants ». Le texte s’appuie sur un socle. S’il ne l’avait pas fait, on aurait été accusés de trahir Jean Paul II. Ce n’est pas le cas.

image

 

Nos prochains rendez vous

cropped-img_2102.jpg

Louis et Zélie Martin

A l’occasion de la canonisation de Louis et Zélie Martin, un extrait d’une intervention de Mgr Robert Le Gall – Toulouse

 » La sainteté est à la portée des familles ; elle en est même la source et le foyer, ce qui ne veut pas dire dans la facilité. Zélie est décédée trop tôt et Louis a fini avec une sorte d’Alzheimer.

Je lisais dans un journal hier qu’il n’est pas facile de trouver et de garder en famille des moments de convivialité ou d’échanges véritables. Chacun est rivé à son écran. Comment favoriser la communion dans la vérité de l’écoute mutuelle ? La famille est aussi le lieu du pardon vrai dans la patience.

Communiquer la vérité, annoncer la foi, proposer des raisons de vivre et de grandir ensemble, telle, est la mission de la famille. Apprendre à connaître Dieu et à l’invoquer, c’est le rôle des parents, qui sont les premiers catéchistes. Cela se fait de façon très simple, par des habitudes à trouver. Il faut commencer très tôt dans le respect, la confiance et la simplicité.

Il faut, en famille, apprendre à donner un espace à Dieu à la maison (croix, icônes, bougies, oratoire), un espace dans les cœurs. Katèchéo en grec, d’où vient le mot de «catéchèse », signifie « faire retentir aux oreilles », « enseigner ». Il convient de donner à la Parole un espace en soi, avant de disposer les autres à s’ouvrir à elle. Initier aux actes de service, d’oubli de soi comme source de la vraie joie.

Pour découvrir davantage Zélie et Louis Martin

 

Nos prochains rendez vous

cropped-maj09.jpg

 

Propositions faites aux personnes divorcées/séparées

Une de nos préoccupations est de soutenir et d’accompagner toute personne dans sa réalité de vie de famille. Nul ne doit se sentir exclu !

Diverses propositions faites aux personnes divorcées/séparées,
cette liste n’est pas exhaustive:

La Communion Notre-Dame de l’alliance http://www.cn-da.net/ dont les membres sont tous mariés sacramentellement, en situation de séparation ou de divorce, et vivent seuls sans aucune vie de couple de près ou de loin. La CNDA propose une retraite annuelle aux personnes séparées ou divorcées qui vivent la fidélité à leur mariage, à leur conjoint, au cours de laquelle on lui redit OUI. La communion Notre Dame d’Alliance est bien représentée en Bretagne et en Côtes d’Armor.

Renaissance, http://www.renaissance-femmes.asso.fr/wordpress/  propose aux femmes en rupture de couple des rencontres en équipe pour se reconstruire et traverser cette épreuve et sa violence. Cette proposition convient en particulier, mais pas exclusivement, aux premiers temps de la séparation. Il semble approprié de proposer un accueil spécifique pour ce temps-là.

Les équipes Reliance issues des équipes Notre-Dame, http://www.equipes-reliance.fr,  proposent aux couples de chrétiens divorcés et remariés une vie d’équipe selon la pédagogie des équipes Notre-Dame. Les équipes sont accompagnées par un conseiller spirituel et un couple des END.

Chrétiens divorcés chemin d’espérance  http://chretiensdivorces.org fédère divers groupes de personnes concernées par le divorce et publie une revue éponyme.

Le réseau SeDiRe fédère aussi des personnes concernées par le divorce et la séparation. Dernier colloque en décembre 2014.  Contact: reseaux@missiondefrance.fr

Enfin, une proposition pour les couples en difficulté: l’association Retrouvaille pour les couples en grande crise , http://www.retrouvaille-coupleencrise.fr/
Prochain week-end en octobre 2015, suivi de rencontres sur plusieurs samedis. 

Pour les Côtes d’Armor, au delà de l’accompagnement personnel, et sans condition d’appartenance à l’Eglise catholique, les personnes souhaitant se retrouver, peuvent contacter la Maison Anne et Joachim.
Selon les demandes une proposition de rencontres pourra être mise en place

_ Divorcés remariés AFFICHE conferenceVendredi 9 Octobre« l’Église et les divorcés remariés ou personnes vivant en couple »
20:30 Maison Paroissiale de Plestin les Gréves​Conférence-témoignage avec diaporama, dans le cadre du synode sur la famille,  sur le thème de « l’Église et les divorcés remariés ou personnes vivant en couple », avec le Père Jean Michel Moysan, théologien, animateur du groupe d’accueil des couples divorcés remariés au centre de Ti Mamm Doué (Cleguerec) depuis 2002, de Martine Kerfourn, Directrice de ce centre.

Soirée animée par Lucienne et Gildas-Salaün Caouissin, cofondateurs avec le père JM Moysan de ce groupe qui témoigneront.  ​  Échanges, questions-réponses.  Ouverte à tous : divorcés, séparés, divorcés-remariés et toute personne souhaitant mieux connaitre ce thème délicat.

 

Par ailleurs, et pour information, une permanence d’accueil et d’écoute pour toute personne concernée par le couple ou la vie de famille, s’ouvre au Sanctuaire Marial Notre Dame de Toute Aide à la Prenessaye – Querrien , le 3eme vendredi de chaque mois de 14h à 17h.

L’accueil est assuré par l’équipe de la pastorale des familles du diocèse de St Brieuc et Treguier.